Présentation

 

Le combat contre le cancer suppose de diversifier mais aussi d’harmoniser et d’unir les forces dont nous disposons dans les domaines du soin, de la recherche et de la formation. L’accès pour tous les patients à des soins de qualité ayant fait l’objet d’une réflexion multi-disciplinaire est l’objectif que poursuivent tous les acteurs de la lutte contre le cancer. Cet objectif est encore mieux atteint lorsque ces acteurs partagent des motivations de recherche, qu’elle soit clinique ou fondamentale, et soient soudés autour et par une formation de très haut niveau.

En effet, en analysant les forces présentes sur les sites hospitaliers liés à l’Université Pierre et Marie Curie* ainsi que sur les sites de recherche et d’enseignement, il nous a paru indispensable de réunir au sein d’une même volonté de vaincre la maladie, tous ces acteurs et d’y associer les patients. C’est ainsi que l’association de l’Université Pierre et Marie Curie* à ses partenaires que sont l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, l’INSERM, et le CNRS, a abouti à la création de l’Institut Universitaire de Cancérologie (I.U.C.). D’autres partenaires viendront se joindre à ce premier cercle, qu’il s’agisse de partenaires publics, hospitaliers ou non-hospitaliers ou privés. L’Institut souhaite être la zone d’interface et de créativité de l’ensemble de ces acteurs.

 

Les domaines mis en jeu dans le dépistage, le diagnostic et le traitement du cancer concernent très logiquement et en premier lieu, les soignants médicaux, paramédicaux, mais leur efficacité serait insuffisante si elle ne pouvait s’appuyer sur des moyens médico-sociaux, psychologiques et administratifs, dédiés à l’optimisation des filières de soins et d’accompagnement dans tous les aspects de la vie des patients atteints de cancer. Pour animer cette « première ligne » d’acteurs, il faut mettre en œuvre d’une part de nombreuses autres disciplines dont le patient aura besoin au cours de son traitement et après sa guérison, mais également instaurer un lien permanent translationnel entre les soignants et les chercheurs. La recherche est un moteur indispensable à l’innovation et à la motivation des soignants qui entrevoient ainsi de nouvelles voies diagnostiques et thérapeutiques.

Enfin les patients eux-mêmes doivent être considérés comme des acteurs de leur propre guérison et c’est pourquoi ils doivent être associés à toutes ces démarches comme nous souhaitons le faire au sein de l’Institut Universitaire de Cancérologie. L’esprit d’équipe qui a motivé dès le départ la construction de l’Institut Universitaire de Cancérologie bénéficiera du parrainage emblématique du Barbarian Rugby Club de France, figure mythique de la réussite par la réunion d’individus exerçant dans des équipes et des nations différentes. Nous bénéficierons également du parrainage de Cédric Villani, Médaille Fields de Mathématiques qui viendra témoigner de notre souhait d’ouverture vers les « sciences dures ». L’union de ces forces et l’apport de ces parrainages permettra, je l’espère, à notre Institut, de jouer un rôle significatif et digne des moyens mis en œuvre dans la lutte contre le cancer.

Serge Uzan

* Le 1er janvier 2018,  l’université Pierre et Marie Curie (U.P.M.C.) et l’université Paris‑Sorbonne ont fusionné pour devenir Sorbonne Université : université de recherche intensive, pluridisciplinaire avec trois facultés : lettres, médecine et sciences & ingénierie.

Voir la plaquette de l’IUC

Voir la plaquette de IUC (GB)